Visiter Séville en 3 jours
Visiter Séville en 3 jours

Louise W.

Conseillère voyage chez event-carnival.com
Influenceuse Lifestyle et Travel sous un autre nom, j'écris sur event-carnival.com pour les sujets de voyage glamour et romantique.J'adore la Tequila et je n'aime pas que l'on critique mon prénom.
Louise W.

Les derniers articles par Louise W. (tout voir)

Que visiter à Séville en 3 jours ?

Séville, la plus belle Andalouse, est la destination rêvée pour passer quelques jours de détente. Vous pouvez profiter en 3 jours de la richesse culturelle et de la beauté de cette ville pour vous ragaillardir. La visite de ses principales attractions et ses alentours intéressants ne peuvent que vous réjouir. A travers cet article, vous aurez un avant-goût des 3 jours de bonheur qui vous attendent en visitant cette magnifique ville d’Andalousie.

Visiter Séville en un Week End

3 jours à Séville, que visiter ?

Rien qu’un petit déjeuner dans l’un des beaux restaurants de Séville le matin du premier jour de votre visite, et vous vous faites déjà une idée des merveilles qui vous attendent.

Le premier jour

Vous pouvez commencer votre visite par la place d’Espagne située au nord-est du parc de Maria Luisa. Avec sa forme semi-elliptique, elle représente l’une des places les plus spectaculaires de cette ville d’Andalousie. Vous y découvrirez le principal bâtiment de l’exposition Ibéro-américaine des années 1929, un palais de style gothique, renaissance et Mudéjar. Ses places assises situées au niveau de ses deux ailes sont parées dans l’ordre alphabétique de toutes les provinces espagnoles.

Après la visite de cette merveilleuse place, vous faites un tour sans trop vous attarder dans le joli bâtiment des Archives des Indes pour découvrir l’histoire des rapports entre les colonies américaines d’outre-mer et l’Espagne.

Une courte pause dans les jardins de Murillo en passant par le parc Maria Luisa avant la visite de la cathédrale de Séville et sa Giralda ne vous fera pas du mal.

Vous ne pouvez pas faire un tour à Séville sans visiter sa Cathédrale, la troisième plus grande au monde. Vous y retrouverez la tombe de Christophe Colomb. Elle est située à l’emplacement de la plus grande mosquée du 12e siècle. Son minaret est conservé encore jusqu’à nos jours et porte le nom de la Giralda. Avec sa hauteur impressionnante de plus de 104 mètres, celle-ci peut être aperçue de n’importe quel endroit de la ville.

La première journée peut être bouclée par la visite de la célèbre tour de Séville, la Torre del Oro. Ses portes sont gratuitement ouvertes tous les lundis.

Cathédrale et Giralda de Séville

Le deuxième jour

Le premier lieu que vous pouvez visiter le matin du deuxième jour est le merveilleux palais Real Alcazar. Si vous n’avez pas fait à l’avance une réservation, alors le mieux serait de vous rendre là-bas très tôt pour éviter la longue file d’attente. Real Alcazar est un ensemble de patios et de palais façonnés par différents monarques au fil du temps. C’est un très grand site où séjourne toujours la famille royale d’Espagne à son passage à Séville.

Demeure des souverains mauresque du Xe siècle, cet énorme complexe de palais et de jardins est un mélange étonnant d’éléments islamiques et chrétiens, et l’un des plus grands points culminants de Séville. De l’entrée, passez par la cour de la Chasse pour admirer les traces islamiques à l’entrée du palais du roi Pedro Ier, puis tournez à droite dans la salle de l’Amiral, où Colomb rendrait compte à la reine Isabelle de ses découvertes au Nouveau Monde. A l’intérieur du Palais Royal, les points culminants sont la belle cour des jeunes filles, la magnifique coupole mauresque du Hall des Ambassadeurs (la salle du trône du roi), les arcs mudéjars et la piscine de la cour des poupées. Passez par la salle des banquets et la salle des tapisseries, et ne manquez pas la piscine souterraine sous le palais avant d’explorer les vastes jardins du palais. Pour éviter les files d’attente sur ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO, réservez à l’avance votre place de visite en ligne ; les après-midis sont généralement moins occupés (pour visiter les somptueux appartements royaux du haut, toujours utilisés par le roi d’Espagne, vous devrez réserver une visite séparée).

Vous pouvez aussi visiter le Palacio de la condesa de Lebrija. Ce palais est transformé en un véritable musée par la comtesse de Lebrija qui y a habité au début du 20e siècle.

Real Alcazar de Séville

Le troisième jour

Le dernier jour, un tour dans le quartier de Macarena vous permettra de visiter la très belle église San Luis, la basilique de la Macarena et l’église de Santa Maria. Vous allez admirer surtout la magnifique façade de l’église San Luis.

Quand on entend parler du flamenco, on entend souvent le mot duende. C’est un mot sans traduction exacte, mais ce à quoi ils se réfèrent, c’est l’esprit de la performance, la passion qui se manifeste. Personne ne sait avec certitude où est né le flamenco, mais c’était certainement dans le sud de l’Espagne, entre Séville, Cadíz et Grenade. Séville est cependant le lieu le plus approprié de nos jours pour voir certains des meilleurs flamencos dans le monde.

Flamenco à Seville

Une réservation dans la soirée pour un spectacle de Flamenco à la Casa de la Mémoria vous permettra de finir votre séjour en beauté.

C’est vrai que La Casa de la Memoria est de taille moyenne, mais elle est toujours l’un de mes spots de flamenco préférés. En effet à mon avis, plus la salle est grande, plus il est difficile de créer une atmosphère intime, mais la Casa de la Memoria réussit chaque soir à mettre en scène des spectacles qui vous touchent l’âme. Leur passion vous bouleversera lors de ce qui est considéré, parmi les artistes flamencos eux-mêmes, comme le meilleur spectacle nocturne de la ville. Il mérite donc sa réputation et constitue l’un des meilleurs endroits pour vivre le vrai flamenco à Séville.